performance


performance

performance [ pɛrfɔrmɑ̃s ] n. f.
• 1839; mot angl. , de l'a. fr. parformance (XVIe), de parformer « accomplir, exécuter »
1Résultat chiffré obtenu dans une compétition (par un cheval, un athlète). Les performances d'un champion. Performance homologuée. Une médiocre performance. Voiture classée première à l'indice de performance, selon sa cylindrée. — Les performances d'un cadre, d'un vendeur. Les performances d'une usine, d'un produit.
Psychol. Test de performance : test non verbal d'appréciation des facultés intellectuelles. — (1966) Ling. Réalisation d'un acte de parole par une personne (encodage ou décodage). Compétence et performance.
2Résultat optimal qu'une machine peut obtenir. Les performances d'un ordinateur, d'un avion, d'un système.
Fig. Exploit, succès. prouesse. Le travail a été exécuté en moins de temps qu'il n'était prévu, c'est une belle performance ! « Le capitaine-adjoint ne fut pourtant pas ébloui par cette performance » ( Dorgelès).

performance nom féminin (anglais performance, de l'ancien français parformance, achèvement) Résultat chiffré (en temps ou en distance) d'un athlète ou d'un cheval à l'issue d'une épreuve. Victoire acquise sur une équipe, un adversaire mieux classés. Exploit ou réussite remarquable en un domaine quelconque : Faire un tel travail en si peu de temps, c'est une véritable performance. Résultat obtenu dans un domaine précis par quelqu'un, une machine, un véhicule (souvent pluriel) : Améliorer ses performances. Art contemporain Synonyme de action. Linguistique En grammaire générative, mise en œuvre par les locuteurs de la compétence linguistique dans la production et la réception d'énoncés concrets. Psychologie Résultat obtenu dans l'exécution d'une tâche. ● performance (expressions) nom féminin (anglais performance, de l'ancien français parformance, achèvement) Échelle ou test de performance, ensemble d'épreuves dans lesquelles, pour résoudre le problème posé, le sujet doit manipuler un matériel, le recours au langage étant minimisé. Coefficient de performance, rapport de l'effet utile (c'est-à-dire soit la chaleur absorbée à basse température par une machine frigorifique, soit la chaleur fournie à haute température par une pompe à chaleur) à l'énergie mécanique ou électrique consommée par la machine. ● performance (synonymes) nom féminin (anglais performance, de l'ancien français parformance, achèvement) Résultat chiffré (en temps ou en distance) d'un athlète ou...
Synonymes :
Exploit ou réussite remarquable en un domaine quelconque
Synonymes :
- succès
Synonymes :
- Art contemporain. action

performance
n. f.
d1./d Résultat chiffré obtenu par un sportif ou un cheval de course lors d'une épreuve, d'une compétition, d'une exhibition, etc. Performance homologuée.
|| Spécial. Exploit. Cet athlète a réussi là une performance.
Par ext. Lire tout Balzac en un mois, quelle performance!
d2./d TECH Résultat optimal obtenu par un matériel.
d3./d LING Acte de production, d'interprétation ou de compréhension d'un énoncé réalisé par un sujet parlant à partir de la compétence.
d4./d ART Mode d'expression artistique, événement, représentation comportant une part d'improvisation.

⇒PERFORMANCE, subst. fém.
A.— SPORTS
1. Vieilli. [Terme de turf; gén. au plur.] Ensemble des résultats obtenus par un cheval de course sur les hippodromes, et p. ext., succès remporté dans une course. Avec toutes ses performances, je la prendrais [cette pouliche] à quinze, moi (SARDOU, Fam. Benoîton, 1865, p. 46). Vainement le second vendeur des lainages vantait-il les performances du cheval favori, Sept-de-Pique (COPPÉE, Contes rap., 1889, p. 178).
2. Résultat obtenu par un(e) athlète, une équipe dans une épreuve sportive, et p. ext., exploit sportif. Abrév. perf. Performance homologuée; performance médiocre; performance de valeur internationale. Les exercices physiques ne doivent pas revêtir la forme d'un entraînement professionnel, comportant un but de performance défini (BECQUET, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 69). [Les arbitres] disposent de deux lampes : l'une blanche (performance valable), l'autre rouge (performance non valable) pour donner leur avis. Leurs décisions sont prises à la majorité (Jeux et sports, 1967, p. 1290) :
1. ... le maître emporta le prix du concours international de saut en hauteur, par 1 M 95 sur barre fixe. Ce fut à Paris, en août 1900. La performance n'avait point encore été atteinte dans cette partie du monde.
PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 181.
3. P. anal., gén. au plur. Indications chiffrées, courbes, concernant les caractéristiques mécaniques (puissance, vitesse, autonomie) d'un véhicule ou les possibilités de vol d'un avion. Le « Paris » — « Magister » (sortant à présent des chaînes des établissements Potez) et « Paris » sont toujours en fabrication et bénéficient de performances améliorées grâce à des réacteurs plus puissants (Industr. aéron. fr., 1962, p. 8). Les performances du véhicule sont représentées par son pouvoir d'accélération, sa vitesse maximale et sa décélération ou diminution de vitesse obtenue par freinage (GUERBER 1967).
En partic. Indice de performance. [Dans les courses automobiles, rallyes, etc.] Rapport entre le kilométrage réellement parcouru par la voiture et le kilométrage qui lui était imposé en fonction de sa cylindrée (d'apr. Lar. Lang. fr.).
B.— P. ext.
1. Succès remporté par une personne; action, exhibition, interprétation demandant des qualités exceptionnelles. L'examinateur m'accueillit ironiquement. « Alors, Mademoiselle! Vous collectionnez les diplômes! » Déconcertée, je me rendis brusquement compte que ma performance pouvait paraître dérisoire (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 156). La bonne tenue d'un rôle dans un ballet de trente minutes ou la présentation de plusieurs danses successives dans un récital, ne sont pas des performances à la portée de tous (BOURGAT, Techn. danse, 1959, p. 15) :
2. Chaque mois, pendant les nuits de lune, des « Lysanders » ou des bombardiers, amenés par des pilotes, — tels Laurent et Livry-Level, — spécialisés dans ces audacieuses performances, se posaient sur les terrains choisis.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 236.
P. anal. Manifestation publique de ses capacités. L'auteur [Miss Becker] a développé son sujet avec la même adresse et la même légèreté de main que les femmes conduisent un cheval. Le pas est varié, mais alerte; les obstacles et les brèches sont surmontés avec adresse. Bref, c'est une très-jolie performance, digne des applaudissements qu'elle a obtenus (J. FAURE, Des différences physiologiques et intellectuelles qui caractérisent les deux sexes, in Revue des cours scientifiques, 2 janv. 1869, p. 79 ds REY-GAGNON Anglic. 1980).
2. Rendement, fiabilité très élevé ou exceptionnel d'une machine, d'un objet, d'un matériau. D'une façon générale ces entreprises ont battu, à la fois, les records de l'investissement et du succès technique; (...); les performances de leurs matériels servent le prestige de l'industrie française (CHENOT, Entr. national., 1956, p. 88). Le tube vidicon récent (...), de dimensions réduites, facile à construire mais qui possède une persistance exagérée de l'image difficile à éviter; ses performances sont en cours d'amélioration constante (MATRAS, Radiodiff. et télév., 1958, p. 92). Les résultats de ces études systématiques ont fait progresser d'une façon considérable les performances des métaux, ce qui est nécessaire pour répondre aux besoins nouveaux des techniciens (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 197) :
3. ... la libération terminale de tous les êtres humains par le capitalisme et par le communisme est si largement indépendante des performances économiques pendant une période assez longue, disons un quart de siècle, que la possibilité d'une comparaison en termes scientifiques est des plus réduites.
PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 598.
C.— Spécialement
1. PSYCHOL. Épreuve, test de performance. Épreuve non verbale permettant d'apprécier l'intelligence concrète, pratique d'un individu. À côté des tests à forme verbale, de nombreux psychologues cherchèrent à établir des épreuves de « performance » ne nécessitant pas l'emploi du langage (DELAY, Psychol. méd., 1953, p. 112). Les labyrinthes de Porteus sont un test d'intelligence pratique dit encore, comme le précédent, test de performance (Encyclop. éduc., 1960, p. 199).
2. LING. Réalisation d'un acte de langage. Un modèle de la performance comprend au moins deux parties : un modèle de l'émission (du locuteur) et un modèle de la réception de l'auditeur (THINÈS-LEMP. 1975).
En partic. [Dans la théorie de N. Chomsky et en gramm. générative] Mise en œuvre effective de la compétence linguistique dans les actes de parole d'un sujet parlant. Compétence et performance sont relativement indépendantes : en effet, les actes de parole sont soumis à l'action de facteurs extérieurs tels que la mémoire, l'attention, l'émotivité, etc., qui les conditionnent plus ou moins selon les circonstances, et il en résulte des distorsions d'ordre divers : hésitations, faux départs, changements de structure en cours de route, etc. (MOUNIN 1974).
D.— Vieilli, pop. Tenue, aspect extérieur d'une personne. Je revois ces braves gens, endimanchés, leurs jaquettes donnant aux plus râblés des performances de corbeaux, aux plus maigres des allures de pies (JAMMES, Mém., 1922, p. 79).
REM. Contre-performance, subst. fém. Mauvaise performance, résultat anormalement médiocre. Alain Prost n'est pas mieux loti avec Rosberg (...) le Français ayant régulièrement pris l'ascendant sur son rival, il espérait s'en faire un allié. Rien de tout ça, le Finlandais n'a pas cessé d'accumuler les contre-performances (Libération, 22 sept. 1986, p. 42, col. 3).
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1839 plur. « résultats, actions accomplies par un cheval de course » (J. des Haras, XXIII, 191 ds BONN., p. 105); 1872 sing. (PEARSON, Dict. du sport fr. ds PETIOT); 1876 plur. « résultats, actions accomplies par un athlète ou une équipe » (La Revue des Sports, 23 déc., 3b ds HÖFLER Anglic.); 1877 sing. (L. CLADEL, Ompdrailles ds PETIOT); b) 1869 « manière de faire quelque chose, action accomplie (dans tout autre domaine) » (J. FAURE, Des différences physiologiques et intellectuelles ds Revue des cours scientifiques, 2 janv. 1869, p. 79 d'apr. REY-GAGNON Anglic.); c) 1929 plur. « ensemble des possibilités optimales d'un appareil » (GUILLEMIN, Constr., calcul et essais avions, p. 417); 2. a) 1867 « résultat (sportif) remarquable, exploit » (Le Sport, 29 mai ds PETIOT : Le turf a pris performance à la langue anglaise. Ce mot veut dire aussi : ouvrage, action, exploit); b) 1928 dans tout autre domaine (DORGELÈS, Le Cabaret de la belle femme, p. 161 ds REY-GAGNON Anglic.); 3. 1953 psychol. (DELAY, loc. cit.); 4. 1966 ling. (N. RUWET ds Langages, déc., pp. 6-7 d'apr. REY-GAGNON Anglic.). B. 1869 « représentation » (HUGO, Homme qui rit, t. 2, p. 83). Empr. à l'angl. performance « accomplissement, réalisation, résultats réels » att. dep. la fin du XVe s. et employé dans un champ très vaste dont le domaine du sport n'est qu'un ex. particulier; d'où à partir de « exécution d'une œuvre littéraire ou artistique », le sens de « exécution en public, représentation, spectacle » dep. le début XVIIIe s., au plur., l'emploi en technol. des chemins de fer correspondant à A 1 c dès 1832, en psychol. dep. 1898 (plus spéc. performance test, 1917, Pintner et Paterson), en ling. chez N. Chomsky p. oppos. à competence (1963, v. NED et NED Suppl.2). L'angl. performance est soit dér. de to perform « réaliser, accomplir » issu, en moy. angl., de l'a. fr. parformer (ca 1200 Les enseignements de Robert de Ho, éd. M.-V. Young, 985) dér. de former (v. FEW t. 3, p. 717a), soit empr. au moy. fr. parformance, de même orig., att. en 1571-72 dans une lettre de Marie Stuart (GDF.). Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. BECKER (K.). Sportanglizismen im mod. Frz. Meisenheim, 1970, p. 205. — BONN. 1920, p. 105, 183. — CHOMSKY (N.). L'Analyse formelle des lang. naturelles. Paris-La Haye, [1971], pp. 61-62; Essais sur la forme et le sens. Paris, 1980, pp. 11-12, 183; Aspects de la théorie syntaxique. Paris, 1971, pp. 12-15. — GALL. 1955, p. 167. — HAMON (P.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, p. 149. — KHOMSI (A.) Compétence, performance et milieu socio-économique BREF. 1979, n° 18, p. 59-70. — NIQUE (C.). Notes et déf. pour une approche des ouvrages de ling. Fr. auj. 1972, n° 19, p. 59. — POTTIER Ling. gén. 1974, § 30. — QUEM. DDL t. 23. — RUWET (N.). Introd. à la gramm. générative. Paris, 1967, p. 17, pp. 133-135, 367-368. — UREN (O.). Le Vocab. du cinéma fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 214.

performance [pɛʀfɔʀmɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1839; mot angl., « accomplissement »; anc. franç. parformance (XVIe), même sens, de parformer (déb. XIIIe) « accomplir, exécuter; achever ».
1 a Turf. Manière dont se comporte un cheval de course au cours d'une épreuve. || Bonne, mauvaise performance.Spécialt. Résultat chiffré obtenu au cours de cette épreuve. (Au plur.). Tableau des épreuves subies par le même cheval.REM. Le mot n'est enregistré qu'au pluriel dans Littré.
b (1876). En parlant des athlètes, des cyclistes, etc., au cours d'une épreuve sportive. || Accomplir, réaliser une performance. || Performance homologuée (cit. 3). || Joueur de tennis classé d'après ses performances. || Les performances d'un champion. || C'est une médiocre performance pour un cycliste de sa classe.(XXe). Par ext. || Performance d'une automobile. || Voiture classée première à l'indice de performance, relativement à sa cylindrée.
1 Les Grecs (…) n'ont gravé sur le piédestal d'aucune de leurs statues d'athlètes les performances du bel humain glorifié.
Montherlant, les Olympiques, p. 57.
2 (…) ayant piqué un galop au sortir du village et semé tous ses officiers, il franchit une haie d'un bond (…) précédant de dix longueurs sa suite mortifiée. Le capitaine-adjoint ne fut pourtant pas ébloui par cette performance.
R. Dorgelès, le Cabaret de la belle femme, p. 161.
3 Sans doute son désir était-il peu fondé, puisque, si elle battait ce record, sa performance, accomplie sans témoins officiels, ne serait pas homologuée.
Montherlant, les Olympiques, éd. L. de Poche, p. 77.
(1869). Par anal. Manière de développer un sujet, d'exécuter une œuvre, en public.
4 C'est au fond à la « performance » que j'en ai. Ce Leonard Bernstein en fait trop, pour mon goût, mais c'est parce qu'il n'y a rien qu'il ne puisse faire.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 128.
2 (1924). Résultat sportif exceptionnel. Record.(V. 1928). Exploit, réussite remarquable dans tout autre domaine. || Le travail a été exécuté en moins de temps qu'il n'était prévu, c'est une belle performance ! || Performances amoureuses, érotiques.
3 Psychol. (Anglic.). Résultat individuel dans l'accomplissement d'une tâche, dont les facteurs principaux sont l'aptitude et la motivation. || Besoin de performance de l'individu. || Niveau de performance : degré de réussite individuelle. || Index de performance, évaluant le besoin de performance et permettant un jugement sur l'ambition, la persévérance de quelqu'un.Test de performance : épreuve d'intelligence non verbale.
4 (1943, in Höfler). Techn. Rendement maximal (d'une machine, et, par ext., d'un être vivant, de l'homme). || Performance d'un système électronique, d'un ordinateur. Performant.Spécialt. Indications quantitatives sur les caractéristiques d'un véhicule, d'un système mécanique… || Les performances d'un avion (vitesse de croisière, de montée maximale; autonomie; rayon d'action, etc.), d'une automobile (accélération, vitesse d'accélération), d'une machine-outil (nombre de tours/minute, vitesse de coupe, etc.).
Écon. Rendement maximal; capacités de production (d'une entreprise, d'une méthode de travail, etc.).
5 (De l'angl.; mot employé dans ce sens par le linguiste américain N. Chomsky). Ling. Réalisation actuelle, sous forme d'échange d'informations (de messages), des virtualités du langage (appelées dans cette terminologie : compétence). || Le modèle linguistique de performance étudie la production des phrases réellement observables, avec tous leurs caractères concrets (variations dialectales et individuelles, erreurs, lapsus, limitations en durée) alors que la théorie grammaticale rend compte de la compétence.
DÉR. Performant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • performance — per·for·mance n 1: work done in employment unsatisfactory performance 2 a: what is required to be performed in fulfillment of a contract, promise, or obligation substituted a new performance in novation of the contract b: the fulfillment of a… …   Law dictionary

  • Performance — Saltar a navegación, búsqueda Mimo y Pintura …   Wikipedia Español

  • performance — per‧form‧ance [pəˈfɔːməns ǁ pərˈfɔːr ] noun 1. [countable, uncountable] FINANCE the degree to which a company, investment, financial market etc is profitable: • The company is showing strong performance and doing considerably better than the… …   Financial and business terms

  • Performance — [pə fɔ:məns] (englisch für ‚Durchführung‘, ‚Aufführung‘, ‚Darstellung‘, ‚Leistung‘) bezeichnet: Performance (Kunst), eine Form der Aktionskunst Leistung (Informatik), das Zeitverhalten von Programmen (Software) und Geräten (Hardware) in der… …   Deutsch Wikipedia

  • performance — Voz inglesa usada con frecuencia en español, especialmente en los países de América del Sur. Es anglicismo evitable, pues en todos los casos pueden encontrarse términos españoles de sentido equivalente: a) Cuando significa ‘resultado obtenido en… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Performance — Per*form ance, n. The act of performing; the carrying into execution or action; execution; achievement; accomplishment; representation by action; as, the performance of an undertaking of a duty. [1913 Webster] Promises are not binding where the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • performance — [n1] accomplishment achievement, act, administration, attainment, carrying out, completion, conduct, consummation, discharge, doing, enforcement, execution, exploit, feat, fruition, fulfillment, pursuance, realization, work; concept 706 Ant.… …   New thesaurus

  • performance — 1530s, carrying out of a promise, duty, etc., from PERFORM (Cf. perform) + ANCE (Cf. ance). Meaning a thing performed is from 1590s; that of action of performing a play, etc. is from 1610s; that of a public entertainment is from 1709. Performance …   Etymology dictionary

  • performance — /pə fɔ:məns/, it. /per formans/ s. ingl. [der. di (to ) perform compiere, eseguire ], usato in ital. al femm., invar. 1. a. [resa in una competizione, in una gara, anche non sportiva: una p. di rilievo ] ▶◀ prestazione, prova, risultato,… …   Enciclopedia Italiana

  • Performance —    Drame de Nicholas Roeg et Donald Cammell, avec James Fox, Mick Jagger, Anita Pallenberg, Michèle Breton.   Pays: Grande Bretagne   Date de sortie: 1970   Technique: couleurs   Durée: 1 h 45    Résumé    Un truand en cavale se réfugie chez une… …   Dictionnaire mondial des Films